Retour aux offres d'emploi

Enseignant chercheur en robotique et systèmes embarqués

  • Brest

ISEN - Yncréa Ouest

Enseignant chercheur en robotique et systèmes embarqués – Campus de Brest

Présentation de l’école :

L’ISEN Yncréa Ouest est une école d’ingénieur post-bac reconnue comme un établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général (EESPIG) sous contrat avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

L’établissement est membre d’Yncréa : premier pôle privé associatif d’écoles d’ingénieurs en France (6000 élèves ingénieurs en formation).

Dans l’ouest de la France, l’ISEN Yncréa Ouest forme 800 élèves ingénieurs sur les campus de Brest, Nantes et Rennes dans 10 domaines professionnels : Systèmes embarqués, Génie logiciel, Technologies biomédicales, Réseaux & IOT, Ingénieur de projets et d’affaires, Robotique et drones, Énergie, Véhicules électriques autonomes, Numérique Environnement et Développement Durable, Intelligence artificielle.

Présentation du laboratoire d’accueil :

L’enseignant chercheur s’intégrera dans l’équipe SEACom (Systèmes Embarqués, Acoustique et Communication) créé en 1995. Ce laboratoire comprend à l’heure actuelle une quinzaine de personnes dont les activités de recherche concernent l’instrumentation au sens large. En particulier l’acoustique sous-marine (modélisation et réalisation de sources et capteurs, communications acoustiques, acoustique passive), la vision (physique et traitement des images), l’utilisation de techniques optiques pour la compression et le cryptage des images, application à la reconnaissance des formes, la commande et le contrôle pour des applications en robotique.

Intégrée dans une école d’ingénieurs, la recherche du laboratoire présente toujours par nécessité et par vocation une composante appliquée importante. La recherche académique amont tout aussi fondamentale pour le rayonnement de l’école est financée par la participation à des programmes coopératifs subventionnés publics ou privés ou indirectement par les contrats applicatifs qu’elle suscite. Un équilibre est recherche entre ces deux types. Le Laboratoire, par ses différentes activités couvre les domaines de l’acoustique sous-marine, l’instrumentation pour les observatoires marins, le traitement optique de l’information en particulier des images, la commande et le suivi des sources d’énergie renouvelable.

Plusieurs études nous amènent à collaborer avec des organismes académique et de recherche de la région (ENSTA-Bretagne, Télécom Bretagne, Ecole Navale, UBO, IFREMER,…), des entreprises industrielles (Thales Underwater Systems, ECA, RTSys/NEOTEK, centres techniques de la marine,…) ou du tertiaire (Groupe Malakoff-Médéric). Le laboratoire est également partie prenante dans certains groupements régionaux de recherche tel que le Groupement Régional de Recherche en Acoustique (G2RA) et l’association Céladon / Sea Test Base, ou un certain nombre de Groupements d’Intérêt Scientifique (GIS Europôle Mer). Le laboratoire assure également la gestion, la recherche et développement ainsi que le suivi des opérations de la base d’essais en mer Sea Test Base.

Descriptif du poste :

Votre mission d’enseignant-chercheur en robotique est triple :

S’agissant de la recherche : dans le cadre du laboratoire WAVES commun avec Thales et plus particulièrement au sein de la chaire « Transformation Numérique pour l’Observation, la Surveillance et la Sécurité du Milieu Marin » portée par l’ISEN Yncréa Ouest, l’ENSTA Bretagne et Thales, le travail de recherche portera essentiellement sur la mise en œuvre d’algorithmes pour le positionnement et la navigation marine et sous-marine en meutes de robots hétérogènes. Ce travail comportera des relations transverses avec d’autres équipes travaillant sur l’acoustique et la robotique sous-marine. Dans le cadre des recherches développées à l’ISEN Yncréa Ouest, vous disposerez d’une grande autonomie de recherche et de coopérations scientifiques dans la mesure où elles sont fédératrices, un des objectifs étant la création de synergies entre les différents chercheurs du laboratoire.
Vous pourriez être amené(e) à effectuer des expertises et à vous intégrer dans des équipes-projets dans le cadre de contrats d’étude industrielle ou de collaborations avec d’autres laboratoires de recherche français ou internationaux. Enfin vous pourriez être également amené(e) à encadrer des stagiaires et des doctorants au sein du laboratoire.

S’agissant des enseignements : ils concerneront les bases de l’électronique numérique, logique combinatoire et séquentielle, microcontrôleur, assembleur ou l’informatique en cycle ingénieur pour l’ensemble des étudiants. Des enseignements plus spécifiques pourront aborder l’électronique embarquée sur microcontrôleurs, la robotique, le positionnement, les OS temps réel. Les enseignements seront dispensés, en français ou en anglais, sous forme de cours magistraux, TD, TP et projets.

S’agissant des responsabilités administratives : vous serez éventuellement amené à prendre la responsabilité d’une année du cycle ingénieur, d’une option/spécialité de dernière année ou de tout autre module après une phase de co-responsabilité avec le responsable des études. Le suivi et quelques déplacements pour la visite d’étudiants en stage sont à prévoir. La présence sur des salons d’étudiants et des portes-ouvertes de l’école est également prévue.

Profil recherché :

Nous recherchons un(e) docteur(e) ayant une solide formation en électronique numérique dont on exigera non seulement des compétences académiques verticales reconnues dans ce domaine (DSP, microcontrôleurs, électronique embarquée, …), mais aussi de bonnes notions de métrologie (mesure, étalonnage, calibration) et un goût certain pour l’expérimentation. De bonnes connaissances dans le traitement du signal (communications numériques, codage, …) et une éventuelle expérience dans le domaine sous-marin, lui permettant de dialoguer avec les autres chercheurs du laboratoire, seront un plus.
Une formation initiale d’ingénieur, une expérience industrielle de quelques années et une bonne connaissance du tissu industriel du domaine seraient appréciées.

Salaire prévu :

Selon expérience. CDI.

Procédure de recrutement :

Poste à pourvoir le 1er janvier 2019.

  • Date limite de dépôt des candidatures : 30 novembre 2018
  • Composition du dossier de candidature : lettre de motivation, CV détaillé (préciser votre e-mail), expériences d’enseignement et de recherche (dont liste des publications et mémoire de thèse), activités administratives
  • Entretiens pour 4 à 6 des meilleurs candidats (prévoir exposé de 30 min) devant la commission de spécialistes.

Personnes à contacter par e-mail si nécessaire :

yves.auffret@isen-bretagne.fr (responsable équipe de recherche SEACom)
jean-yves.mulot@isen-bretagne.fr (directeur des études)

Pour déposer votre candidature, cliquez-ici !

To apply for this job please visit web.isen-bretagne.fr.