Ingénieur en technologies marines

L’économie maritime est en forte expansion. Son poids est amené à doubler d’ici 2030 et les ingénieurs du numérique sont parmi les premiers acteurs de cette « Croissance bleue ».

L’économie bleue souhaitée par l’Union Européenne englobe tous les secteurs et toutes les industries liés aux océans, aux mers et aux côtes, qu’ils relèvent directement du milieu marin (comme le transport maritime, la fourniture de produits de la mer ou la production d’énergie) ou du milieu terrestre (comme les ports, les chantiers navals ou les infrastructures côtières). Les secteurs traditionnels de l’économie bleue fourniraient 4,5 millions d’emplois directs et génèreraient plus de 650 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

 

Le domaine professionnel « Marine Technologies » permet de former des ingénieurs à la fois spécialistes du numérique, mais surtout conscients des spécificités liées à l’hostilité du milieu marin. Les savoir-faire acquis leur permettront d’appréhender facilement les problématiques liées aux navires de recherche instrumentés, à l’observation océanique, au monitorage des infrastructures industrielles du secteur des pêches ou des énergies renouvelables offshore…

 

La formation est intégralement dispensée en anglais.

 

Secteurs d’activité
Télécommunications, Off-shore, Océanographie, Énergies marines renouvelables, Défense, Numérisation de l’aquaculture et de la pêche

Métiers préparés
Ingénieur R&D, Instrumentation sous-marine, Ingénieur électronique marine, Ingénieur d’études sur l’acoustique sous-marine, Consultant du numérique maritime

Références
Ifremer, ECA Robotics, Technopole Brest Iroise, Thales, France Énergies Marines

L’ISEN est membre du Pôle Mer Bretagne Atlantique. 

Pôle Mer Bretagne Atlantique.

INGÉNIEUR EN TECHNOLOGIES MARINES

Accessible en formation initiale
Campus de Brest

Écoutez le podcast « Domaines professionnels Environnement »