La Recherche scientifique à l’ISEN Yncréa Ouest

Le laboratoire de recherche L@bISEN – Yncréa Ouest est centré autour des systèmes autonomes et intelligents, compte actuellement 66 membres répartis sur les sites de Brest, Caen, Nantes et Rennes.

 

La recherche ISEN Yncréa Ouest en BrefLes équipes de recherche du laboratoire mettent l’accent sur la production académique (publications, conférences, brevets, notamment). Le laboratoire est, par ailleurs, caractérisé par une très grande proximité avec le monde de l’industrie, notamment au travers d’une politique dynamique de valorisation, de création de plateformes technologiques. Ces dernières sont également le moyen de faciliter la perméabilité entre recherche et enseignement par le biais de la réalisation de projets et de stages étudiants. Le laboratoire a également mis en place une politique ambitieuse de création de chaires avec des partenaires institutionnels, académiques et industriels.

 

Trois lignes de force portent les activités de recherche du L@bISEN – Yncréa Ouest : les réseaux de capteurs, le traitement des données et l’énergie. Le laboratoire L@bISEN – Yncréa Ouest et ses trois lignes de force sont concrétisés par une organisation en cinq équipes thématiques :

 

Lignes de force du laboratoire

 

Trois lignes de force portent les activités de recherche du L@bISEN – Yncréa Ouest :

 

  • les réseaux de capteurs;
  • le traitement des données;
  • l’énergie.

 

Chacune de ces trois lignes de force se décline en compétences fortes dans lesquelles les membres du laboratoire puisent leur expertise.

 

Ces lignes de force se complètent par le moyen de compétences et de thématiques transverses qui permettent l’émergence du projet commun du laboratoire L@bISEN – Yncréa Ouest centré autour des systèmes autonomes et intelligents.

 

systèmes autonomes intelligents

Grandes étapes de la construction du laboratoire de recherche d’Yncréa Ouest

 

Le laboratoire de recherche d’Yncréa Ouest s’est développé de manière concomitante avec l’école d’ingénieurs en 1994. À partir de cette date, les équipes de recherche se sont développées en lien avec les besoins des acteurs économiques autour de quatre grandes thématiques : l’instrumentation acoustique, les télécommunications,l’opto-électronique et le contrôle de procédés. Dès le démarrage de l’activité, les équipes de recherche ont été impliquées dans des projets académiques comprenant le suivi de doctorants et la réalisation de publications scientifiques sans oublier la mise en place d’interactions avec le tissu industriel local et national. Cette conjonction entre recherche académique et la valorisation de ces activités perdure encore aujourd’hui au sein du laboratoire L@bISEN – Yncréa Ouest.

 

Au début des années 2000, les départements de recherche de l’école restent centrés sur les activités historiques des écoles du Groupe ISEN telles que l’instrumentation acoustique, l’ingénierie des systèmes commandés, l’ingénierie de la vision et le multimédia.

 

Au tournant des années 2010, les départements de l’école se consolident et se structurent pour intégrer la transversalité des technologies numériques et intégrer des compétences nouvelles en électronique de puissance. Cette évolution accompagne celle des enseignements de l’école qui forment technologiquement tous ses étudiants aux transitions numérique et énergétique. Quatre départements forment alors le laboratoire de l’école :

 

  • SEACOM: systèmes embarqués, acoustique et télécommunications ;
  • VISION: vidéo, signal, image, optique et numérique ;
  • ESE: énergie et systèmes électromécaniques ;
  • SIAM: sécurité informatique, informatique, apprentissage et multimédia.

 

En plus de son implantation historique à Brest, l’ouverture par Yncréa Ouest de trois nouveaux campus à Rennes, Nantes puis à Caen va de pair avec l’évolution du laboratoire de recherche L@bISEN – Yncréa Ouest en tant que laboratoire multi-sites. Avec l’arrivée de nouveaux salariés et les mobilités d’autres déjà présents, les équipes de recherche deviennent également des équipes multi-sites. Elles sont un élément clé de la cohésion de l’établissement.

 

 

Relations avec l’industrie

 

Soucieux d’accroître ses activités de recherche, de garder la cohésion du laboratoire multi-sites et d’exercer un enseignement en adéquation avec les attentes des industriels d’aujourd’hui, le L@bISEN – Yncréa Ouest entend développer des contrats industriels et des chaires industrielles et/ou de recherche transverses aux équipes et aux sites.

 

Les relations que l’ISEN Yncréa Ouest a su tisser avec les industriels permettent au laboratoire L@bISEN – Yncréa Ouest de développer une recherche de pointe, en plus de proposer aux étudiants des projets à même de satisfaire en tout ou partie des demandes d’industriels. Pour les étudiants, les liens tissés entre entreprise, recherche et enseignement constituent un véritable tremplin vers le monde de l’entreprise, à telle enseigne que 85 % des étudiants de la formation d’ingénieurs ISEN Yncréa Ouest effectuent leur dernière année en alternance.

 

 

Effectifs et équipes L@bISEN – Yncréa Ouest

 

Les effectifs du laboratoire L@bISEN – Yncréa Ouest s’élèvent à 66 personnes au 1er janvier 2020, dont 30 enseignants-chercheurs permanents, parmi lesquels on compte trois titulaires de l’habilitation à diriger des recherches (HDR). Trois enseignants-chercheurs supplémentaires sont par ailleurs en voie d’obtenir cette habilitation au cours de l’année 2020.

 

Le laboratoire L@bISEN – Yncréa Ouest comporte par ailleurs huit chercheurs associés. Il s’agit d’enseignants de l’association Yncréa Ouest ou de personnes extérieures à l’association mis à disposition par une entreprise dans le cadre d’une des chaires du laboratoire ou dans le cadre d’un laboratoire commun avec un industriel. Deux chercheurs associés rejoindront le laboratoire avant l’été 2020 dans le cadre d’un laboratoire commun avec l’entreprise ECR environnement (chaire Bâtiment – Environnement).

 

La cellule support à la recherche compte quant à elle huit membres permanents : six ingénieurs et deux techniciens de recherche.

 

En ce qui concerne les membres non permanents, le L@bISEN – Yncréa Ouest compte :

 

  • 2 post-doctorants ;
  • 10 doctorants rattachés aux écoles doctorales MathSTIC et SPI ;
  • 8 doctorants rattachés à des écoles doctorales étrangères.

 

L’effectif recherche est de 66 personnes (voir tableau section 2-F) est réparti de la manière suivante par ligne de force :

 

  • Ligne de force Réseaux de capteurs :
    • Enseignant-chercheur permanent (avec HDR*) :         3
    • Enseignant-chercheur permanent (sans HDR) :7
    • Chercheur associé :3
    • Post-doc :0
    • Doctorant :6

 

  • Ligne de force Traitement des données :
    • Enseignant-chercheur permanent (avec HDR*) :         0
    • Enseignant-chercheur permanent (sans HDR) :12
    • Chercheur associé :2
    • Post-doc :2
    • Doctorant :6

 

  • Ligne de force Énergie:
    • Enseignant-chercheur permanent (avec HDR*) :         3
    • Enseignant-chercheur permanent (sans HDR) :5
    • Chercheur associé :3
    • Post-doc :0
    • Doctorant :6

 

(* : ou en voie de l’obtenir)

 

Il convient de rajouter 6 ingénieurs et 2 techniciens en support de l’activité de recherche du laboratoire.

Télécharger la liste des publications (2018)

 

 

Évolution des effectifs

 

Le développement du L@bISEN – Yncréa Ouest s’accompagne par une évolution des moyens humains dédiés à la recherche. L’année 2019 a été marquée par un taux de croissance des effectifs de 15,8 %, pour un taux de croissance moyen sur les cinq dernières années de 14,3 %.

 

effectif recherche

Évolution du nombre de membres du L@bISEN – Yncréa Ouest par corps

 

 

Pour la catégorie des enseignants-chercheurs et assimilés, une croissance de 30,4 % a été observée en 2019, pour un taux moyen de croissance de 19,6 % sur les cinq dernières années.

 

La suite de cette partie fournit une description des cinq équipes de recherche du L@bISEN – Yncréa Ouest.